Objectif :
Améliorer la capacité de l’AMIK à consolider, numériser, cartographier et partager des connaissances traditionnelles et contemporaines en lien avec le milieu marin.

Le Saint-Laurent marin est espace naturel complexe qui est sensible aux incidents environnementaux tel que les déversements de produits pétroliers. Ce projet se développera à travers l’élaboration d’une base de données géoréférencées sur les sites marins importants pour les autochtones tant du point de vue socio-économique, écologique et culturel. Cette information permettra de planifier une réponse rapide et efficace en cas de pollution anthropique de ce milieu. La phase 1 permettra la mise en place de ces actions :

  • La formation du personnel de l’AMIK sur des outils d’informations géographiques;
  • La préparation d’une ébauche de protocole de partage des données;
  • La création d’une base de données géoréférencées en forme d’atlas cartographique.

 

Partenaire financier : Ministère des Pêches et Océans
Chargé de projet : Mathieu Marsa

Entrez un mot clés et cliquez sur Entrée