En 2007-2008, l’AMIK, le Réseau d’observation de mammifères marins et Amphibia-Nature ont conjointement réalisé un projet de collecte de connaissances autochtones sur diverses espèces marines en péril ou d’intérêt du Saint-Laurent (mammifères marins, poissons et tortue luth). L’étude exploratoire avait pour principal objectif de récolter des informations auprès de collectivités situées aux abords de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent sur les grandes tendances dans la répartition et l’abondance des espèces ciblées, de même que sur les facteurs pouvant affecter les changements observés dans le temps. Pour ce faire, sept communautés innues de la Côte-Nord (Essipit, Pessamit, Uashat mak Mani-Utenam, Ekuanitshit, Nutashkuan, Unamen Shipu et Pakua Shipi) et une communauté micmaque en Gaspésie (Gespeg) ont été visitées. Les visites se sont déroulées du 4 septembre au 1er novembre 2007 avec l’autorisation préalable des Conseils de bande et des personnes interrogées. De plus, dans le but d’encourager la transmission du savoir autochtone vers les générations futures, les recommandations des autochtones ont été systématiquement récoltées, enregistrées et archivées au sein de chacune des communautés. Par le biais de cette étude, il a été possible de récolter des connaissances passées et actuelles, parfois inédites, pour plusieurs des espèces marines ciblées qui pourront éventuellement être incorporées en science.

Partenaires financiers : Fonds autochtone pour les espèces en péril, Ministère des Pêches et Océans
Partenaires : Amphibia Nature, ROMM

Entrez un mot clés et cliquez sur Entrée