L’objectif du projet était de créer un outil pédagogique fournissant aux pêcheurs autochtones diverses informations en lien avec les espèces en péril qu’ils peuvent observer ou prendre accidentellement lors de leurs activités: leur situation, leur identification et les comportements adéquats à adopter en leur présence.
Afin d’encourager les pêcheurs à participer, le matériel a été élaboré de façon à faciliter et à minimiser au maximum le travail requis de leur part (ex.: signalement, prise de données d’observation, etc.). Réalisé en collaboration avec le Réseau d’observation des mammifères marins (ROMM), ce projet visait donc à élaborer puis à produire 70 trousses d’information et de prise de données pratiques et faciles à utiliser. Ces trousses ont permis à tous les bateaux des neuf communautés autochtones visées d’avoir le matériel en mains pour déclarer les prises accidentelles des espèces en péril ciblées et de rapporter des observations exceptionnelles d’animaux rares. Le travail demandé aux pêcheurs était minime afin de s’assurer de leur intérêt à partager leurs observations. Seules des données d’observation pour des espèces rares étaient demandées (ex.: baleine franche noire, tortue luth, rorqual bleu, loups tacheté, atlantique et à tête large, ours blanc, morse). La plupart des pêcheurs n’avait qu’à prendre quelques données par année. Ces données sont toutefois essentielles pour l’acquisition de connaissances sur les espèces en péril ciblées.

Partenaires financiers : Fonds autochtone pour les espèces en péril
Partenaires : Réseau d’observation des mammifères marins (ROMM), Amphibia Nature
Chargée de projet : Soazig Le Breton

Entrez un mot clés et cliquez sur Entrée