logo-unamen-shipuLa communauté innue d’Unamen Shipu est située à 400 km au nord-est de Sept-Îles, au bord du golfe du Saint-Laurent. La superficie de la communauté est de 0,70 km2, ce qui n’inclut pas le Nitassinan. Unamen Shipu est accessible seulement par avion ou par bateau. Sa population compte environ 1 050 personnes. Les principales langues parlées sont l’innu-aimun et le français. Du point de vue socioéconomique, les principaux secteurs d’activité de la communauté sont le recréotourisme et les ressources naturelles.

Les activités traditionnelles de chasse, de piégeage, de pêche et l’artisanat sont toujours bien vivantes et pratiquées par la communauté. Par ailleurs, la communauté possède plusieurs pourvoiries pour la pêche au saumon de l’Atlantique et travaille à développer des activités en lien avec le passage hebdomadaire du bateau de ravitaillement. Elle participe également au prolongement de la route 138 à l’est de Nutashkuan et à la gestion de l’aéroport local.

Activités de pêche et de transformation

La communauté d’Unamen Shipu pêche commercialement trois espèces : le homard, le crabe des neiges et le pétoncle d’Islande. Pour ces activités, la communauté opère 2 bateaux : le Persistance I et le Persistance II. Elle participe également aux opérations du Rêve de Pierre, bateau en copropriété avec l’AMIK, pour la pêche au crabe des neiges. Unamen Shipu possède plusieurs pourvoiries, dont une seule présentement en activité, sur la rivière Étamamiou. La pêche au saumon y est pratiquée exclusivement à la ligne, tant par les touristes que par les gens de la communauté. Le saumon est aussi pêché au filet maillant sur d’autres rivières du territoire. Enfin, la pêche de subsistance au homard, une activité traditionnelle, est également très prisée.

Au plan de la transformation et de la vente, Unamen Shipu participe au projet d’ouverture d’usine de transformation, piloté par les communautés d’Ekuanitshit, de Nutashkuan, d’Unamen Shipu et de Pakua Shipu.

Entrez un mot clés et cliquez sur Entrée