L’objectif de ce projet était d’explorer les paramètres à considérer pour favoriser la participation de la Nation Innue à la réalisation de l’Atlas des oiseaux nicheurs du Québec (AONQ), puis de présenter des ébauches de différents projets qui pourraient contribuer à cette participation.

Le territoire traditionnel de la nation est le domaine de la forêt boréale qui couvre la totalité des grandes régions administratives du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord. Compte tenu de la connaissance que les Innus ont de cet immense territoire et de leur savoir traditionnel, il était important et stratégique de l’associer à la réalisation de la nouvelle version de l’AONQ. L’AMIK s’est vue déléguer le mandat par le Service Phase I : canadien de la faune d’Environnement Canada de déterminer les paramètres à considérer pour favoriser la participation de la nation à la réalisation de l’AONQ et de présenter des ébauches de différents projets qui pourraient contribuer à cette participation.

De janvier à mars 2010, des rencontres ont eu lieu sous forme de discussions afin de cibler des idées concrètes et réalisables de projets ultérieurs par lesquels les Innus pourraient contribuer à l’AONQ. Pour ce faire, six communautés innues de la Côte-Nord (Essipit, Pessamit, Uashat mak Mani-Utenam, Ekuanitshit, Nutashkuan et Unamen Shipu) et une communauté innue du Lac-Saint-Jean, Mashteuiash, ont été consultées.

Livrable : Rapport final – Participation de la Nation Innue à l’Atlas des oiseaux migrateurs du Québec
Partenaire financier : Service canadien de la faune
Partenaires : Étude d’oiseaux Canada, Regroupement QuébecOiseaux,
Chargé de projet : Francis Gallant

Entrez un mot clés et cliquez sur Entrée