Trois ateliers ont été organisés avec 23 pêcheurs innus. Ils ont été orientés vers la signalisation des observations des espèces marines en péril et des prises accidentelles. De l’information et des conseils sur la manipulation et la remise à l’eau des loups pris de manière accidentelle ont aussi été offerts. Afin de contribuer au rétablissement touchant les espèces en péril, l’éducation et la sensibilisation représentent un volet essentiel. Aussi ces ateliers devront être reconduits dans les années à venir pour réduire les comportements dommageables directement ou indirectement à l’égard de certaines espèces en péril marines.

Partenaire : Fonds autochtone pour les espèces en péril (Ministère des Pêches et Océans)

Entrez un mot clés et cliquez sur Entrée