Objectif :
Renforcer les connaissances scientifiques des communautés membres de l’AMIK dans la gestion du saumon.
Les variations de température de l’eau des rivières du Québec peuvent menacer la santé du saumon atlantique. La température peut affecter l’éclosion des œufs et la croissance des juvéniles. L’acquisition de connaissances scientifiques sur l’écosystème du saumon atlantique est essentielle pour permettre aux communautés de gérer la ressource. Nous avons réalisé :

  • une rencontre de la table de concertation régionale sur le saumon pour organiser l’installation des capteurs dans les communautés;
  • l’installation de 50 capteurs thermographiques sur 13 rivières à saumon innues immergés dans les cours d’eau à l’été 2016 et 2017;
  • une analyse de la qualité de l’eau à Unamen Shipu face à de potentiels rejets de lixiviat dans la rivière Olomane (2016).

Partenaires financiers :

Ministère des Pêches et Océans, Fonds Autochtone pour les Espèces en Péril, Secrétariat aux Affaires Autochtones, Fondation pour la conservation du saumon atlantique (FCSA)

Partenaires : Sept Conseils des Innus, Centre Interuniversitaire de recherche sur le saumon atlantique (CIRSA), Ministère Forêts, Faune et Parcs (MFFP)
Chargé de projet : Mathieu Marsa

Entrez un mot clé et appuyez sur "entrée"